Comment préparer un voyage en vélo ?

C’est tout ce qu’il y a à faire ; vous êtes prêt à partir mais ne savez pas par où commencer ? Ne vous inquiétez pas : organiser votre premier voyage à vélo ne sera pas difficile. Vous devez simplement vous organiser un peu afin de penser à tout.

Avant tout, comprenez que ce qui compte dans un voyage à vélo, c’est votre vélo lui-même. C’est, après tout, la chose la plus importante. Et ce sera très probablement la décision la plus difficile pour vous ! Enfin, cela dépend entièrement de ce que vous avez l’intention de faire. Pour notre part, nous nous sommes creusé les méninges pour planifier notre tour d’Europe à vélo !

On s’est dit qu’on allait vous faire une faveur et vous aider à préparer votre premier voyage à vélo !

L’itinéraire se prépare

Qu’il s’agisse de votre destination finale ou intermédiaire, vous n’êtes pas la première ou la deuxième personne à arriver à vélo. Commencez par rechercher les itinéraires existants sur les blogs et les forums. Concernant l’équipement, vous pouvez consulter ce site pour économiser de l’argent sur vos équipements de voyage.

Combien de temps comptez-vous rester ?

Si vous prévoyez votre premier voyage à vélo d’une semaine, vous n’aurez pas besoin d’investir autant dans l’équipement et d’investir autant que pour un tour du monde ou un tour d’Europe. Si vous n’avez pas de vélo ou si vous avez un vélo qui n’est pas adapté à ce type de voyage, je vous recommande même de louer un vélo avant d’investir. En résumé, vous aurez besoin de moins de préparation que pour une escapade plus longue. En revanche, si vous vous lancez dans un projet d’envergure, vous aurez besoin de plus d’équipement.

Quelle période de l’année ?

Bien sûr, la saison a une influence sur l’équipement. Mais aussi en termes de déplacement. Nous n’avons pas tous le courage de dormir dans une tente par 4 degrés Celsius ! Dans votre projet, la période de l’année est extrêmement importante. En plus de votre destination finale. En Norvège, vous n’aurez pas besoin du même équipement qu’en Espagne.

Le porte-bagages du voyage à vélo

Vous aurez peut-être besoin d’un porte-bagages avant et/ou arrière en fonction de la durée de votre voyage et du volume d’affaires que vous comptez réaliser. Tout d’abord, assurez-vous qu’il est compatible avec la taille de votre vélo ainsi qu’avec le système de fixation (sur la fourche, les haubans, l’axe de roue, …). Ensuite, cherchez un modèle qui fonctionne avec vos sacoches de vélo. Choisissez des modèles avec des rails de fixation ou des supports de sacoches pour une meilleure stabilité à long terme. Pour les longs trajets ou le transport de sacoches chargées, il est également conseillé d’utiliser un porte-bagages conçu pour les charges lourdes.

Navigation GPS pour bicyclette

S’il vous facilite la tâche, il ne vous dispense pas de planifier votre itinéraire. Faites plus confiance à la route que vous y aurez intégrée qu’à ses recommandations, qui peuvent être risquées. Dans tous les cas, gardez une carte sur vous en permanence. Elle vous évitera les pannes de GPS et vous sera utile si vous devez demander votre chemin. Par ailleurs, pour des raisons évidentes d’autonomie, il est plus sûr de choisir un appareil qui fonctionne avec des piles plutôt qu’avec une batterie intégrée.

Remorques à une seule roue

Si les sacoches sont insuffisantes pour les objets que vous devez transporter, vous pouvez utiliser une remorque à vélo à une seule roue. Elle peut être utilisée à la place ou en complément des sacoches de cyclotourisme. Cependant, gardez à l’esprit que voyager avec le moins de bagages possible reste recommandé pour votre confort. Aussi, dans la mesure du possible, ne choisissez qu’un seul de ces types de rangement.

La remorque à une roue, qui se fixe sur l’axe de la roue arrière du vélo, a l’avantage de pouvoir contenir un grand nombre d’objets. Le volume disponible peut varier entre 60 et 149 litres selon les modèles (avec ou sans sac).

La mono-roue facilite la circulation. Certaines remorques peuvent également être équipées d’amortisseurs, ce qui leur permet de circuler sur différents types de routes sans subir de chocs ou de vibrations. Idéal pour ceux qui s’aventurent sur des terrains difficiles.

A propos de lauteur: Kali

Je suis résident de L’Ardèche. Je vous montre ici les merveilles de cette contrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *